Bashō Matsuo, Cent onze haïku



 "Ah! Belle-de-jour
qui non plus ne deviendra
jamais mon amie"
Bashō Matsuo








35 commentaires:

  1. je voulais etre ici , voila pourquoi je suis ici

    et en etant ici , le monde entier est apparu pour m'accompagner

    Abraxas

    RépondreSupprimer
  2. oui c'est du lourd, mates la sagesse qui est derriere meme moi j'en reviens pas...le karma mec y'a que ca de vrai !

    RépondreSupprimer
  3. tout est haiku pour moi, tout est le produit de l'intelligence universelle mais tous les haiku sont comme des piafs qui traversent le ciel , des chose secondaires finalement ...haiku ou pas c'est juste un mot c'est comme demander si la peinture abstraite c'est aussi de la peinture, bien sur que oui, une autre forme de peinture.

    RépondreSupprimer
  4. SUR LA MONTAGNE WANGCHIN
    MAITRISANT LE STYLE DE L'AIGLE
    ET DU SERPENT
    MON TAI CHI
    EST LE PLUS PUISSANT
    L'UNIVERS ET MOI MÈME
    NE FORMONS QU'1

    RépondreSupprimer
  5. Salut Sb,

    Je commente sur cet ancien message pour ne pas polluer ton blog, et car je ne peux pas intervenir dans la discussion entre toi et I.A, car ce message ne serait pas publié je pense bien.

    Ne te laisse pas enfumer parce que te dis I.A sur la souffrance des autres.
    Elle vit en vendant des vidéos érotiques et pornos sur le net (ce que je pourrais prouver par a+b en t'envoyant des liens qui existent sur le net et le lien du site lui-même pour prouver que je ne suis pas juste en train de calomnier, car le site est référencé à son nom, et bon d'ailleurs j'ai aussi des citations ancienne de I.A dispo sur le net qui "l'avoue", il faudrait que je les retrouve éventuellement). Ce n'est pas le pire de ce qui existe en la matière, mais quand-même.

    Pour moi, c'est un paradoxe de parler de la souffrance des autres comme si on en souffrais gravement soi-même...et d'y contribuer!
    Soi-même incompatible avec l'esprit du boddhissattva (il suffit de lire les forums de gens qui souffrent d'addiction au porno).
    J'appelle ça prendre les gens pour des c*.

    De plus quand elle te dis " je pense que les aider à se sentir mieux sur le plan vital/mental afin qu'ils puissent avoir une vie sociale et professionnelle épanouie, c'est seulement les aider à tourner plus vite dans le samsara"
    Cela justifie t'il de contrbue à pourrir les gens en vendant du porno ?
    Certainement pas.

    Ce n'est pas parce qu'on ne peux pas faire du bien aux gens qu'ils faut contribuer à les empoisonner avec cet genre de produits addictifs, dont on sais très bien qu'il est nocif, il faut lire les forums de cyberdépendants pour bien comprendre combien.

    Voilà, je te dis ce qu'il y a derrière la façade pour que tu ne sois pas embobiné par les discours, et que tu aie les cartes en main pour juger par toi-même de la situation de I.A, dont ces éléments sont clairement incompatible avec le peu que je connais du zen.

    Perso, j'ai des jugements personnels là-dessus sans doute, mais bon, voilà, c'est pour t'aider à pondérer ce que I.A te dis, pas pour essayer de lui nuire, car personnellement, j'aimerais bien que I.A ait au moins l'intention de renoncer à ce mode de vie, pour son propre bien.

    Voilà, c'était juste pour que tu saches, j'espère ne pas commettre trop de maladresse en te le disant.

    En somme, la belle de jour, a un côté obscur, et je ne peux pas être l'ami de cela.

    A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi parler de IA au féminin? Je pensais que c'était un homme.
      J'ai du mal à croire que Danièl soit un pornographe.

      Rien dans ce qu'il écrit ne le laisse entendre. Imaginons que ce que tu dis est vrai. Est-ce que cela changerait quelque chose?
      Pour moi rien. Je n'ai aucune admiration pour lui ni antipathie.
      Je ne comprends pas ce que Warsen trouve chez lui.
      Si tu as des infos de ce côté ça m'intéresse.

      Supprimer
    2. Avant d'entrer dans les points subtils que soulève ta question (très subtils), je te répond sur les faits en te démontrant par a+b ce que je dis comme proposé plus tôt, c'est un préliminaire indispensable à ce que j'aimerais bien t'exposer :

      Si tu relis ce post de John Warsen, http://johnwarsen.blogspot.fr/2008/09/jeannot-bistouquette.html tu verras dans les commentaires, quelqu'un qui dit

      "Ben en fait ça pose un vrai dilemme. Sans les gens comme toi, je serais à la rue. Je vois bien qu’il y a des pauvres gars qui m’achètent toutes les videos. Mais si le salut de leur âme doit me ruiner, je n’ai pas assez de compassion pour ça. Si je faisais un bel héritage, j’arrêterais de vendre ça. Mais pour le moment j’ai rien et pas de retraite quand j’aurai 60 ans. Envoyer mes clients sur le forum d’Orroz serait un véritable luxe. Tu vas me dire que je pourrais faire un travail honnête. Mais si je travaille, je ne peux pas pratiquer. Le salut de mon âme passe par la damnation de celle des autres, cev qui est assurément étrange… Alors que faire docteur ?
      Rédigé par: flopinette | le 14 mai 2006 à 09:04| »

      Donc déjà, tu vois une personne qui commentait en tant que femme, "flopinette de la croisette", et qui avouait vendre de l'érotico-pornographie (j’utilise ce terme exprès). Donc déjà, je n'ai pas inventé ce personnage de toutes pièce.

      Chose intéressante, elle nous apprends que son but dans la vie "c'est de pratiquer". Tiens tiens...

      Autre petit détail significatif : "je n'aurais pas de retraite". Or, il y a quelques jours, I.A a dit sur son blog (le 18 novembre) : "Non parce qu'imaginez-vous que dans le meilleur des cas, faudra que j'attende 75 ans pour toucher ma retraite."

      Vu le nombre de lecteurs de John Warsen, et le nombre de gens dont le but est de passer la journée à pratiquer cela devrait suffire à prouver par l'approche probabiliste, que I.A, qui est aussi amie de J.Warsen, et dont c’est le but dans la vie, s’appelait en réalité « Flopinette de la croisette » il y a y 10 ans.


      Par ailleurs, y a pleins d'autres commentaires de F de la C, dans laquelle tu retrouvera un continuum de conscience étrangement similaire à celui de I.A, par exemple l'emploi du lexique "canal central", que très peu de gens utilisent, et qui est l'un des favori de I.A.
      Et tu verras d'ailleurs dans la suite des commentaires au post de J., à l'époque déjà, il adorait citer Flopinette, comme il continue d'adorer citer I.A, on se demande en effet bien pourquoi (j'ai mon idée là dessus assez clair, et notamment, sur l'effet du "média" blog sur une psyché, quand on lis les messages de quelqu'un tous les jours années après années, mais bon, ça va rendre ce commentaire trop long.*

      Ces comentairse sont aussi assez intéressant pour nous éclairer sur la mentalité de Flopinette.

      A mon avis, cela devrait suffire à te convaincre que l'ex F et et I.A ne sont qu’une, bien qu’il y ait a eu un changement bizarroïde ayant entraîné l'emploi du masculin en cours de route.

      Si tu es convaincu, et que je t'ai un petit peu éclairé en même sur la relation entre JW et elle, je passe à la question que tu poses, qui est à mon avis bien plus subtile et intéressante que cette démonstration.

      Bref,si tu es convaincu, je passe à la question que tu soulèves, bien plus subtile, et en fait, hyper intéressante au point que j'aimerais bien te donner ma petite opinion sur le sujet.

      A+

      Supprimer
    3. Ah merci ça colle mieux. J'ai effectivement senti chez lui une inversion des valeurs par conséquent pour moi ça ne change rien ou à la limite ça explique et confirme cette inversion.
      Je suis plus intéressé par le cas Warsen/IA

      Supprimer
    4. Je reviens après quelque jours à te planter, j'ai honte..

      Mais, malgré ce que cela a de déplorable de ma part à ton égard, il faut tout même que je dise que ta question m'a un peu paralysé.

      En effet, je ne voulais pas trop gloser sur leur relation, de peur d'attirer encore plus ton attention sur le sujet qui ne me semble pas digne de ton attention;

      Ma réponse me semblait donc éventuellement nuisible, car même si je ne suis pas ton chaperon, j'essaye de ne pas dire des choses qui peuvent selon moi causer un tort en amenant les gens à se rapprocher de mauvaises fréquentations.

      Enfin, pour satisfaire ta curiosité, ils ont connu un même Maître bouddhiste je ne sais pas trop combien de temps, ni même si en même temps, mais je pense que ça rapproche.

      A++

      Supprimer
    5. ps: https://johnwarsen.blogspot.fr/2008/10/je-msuis-fait-bouddhiste-auprs-du-lopn.html

      Supprimer
  6. Et pour être très précis, quand je dis que je ne connais rien du zen, mais que je pense que c'est incompatible avec son esprit, je me réfère au 5ème entraînement à la pleine conscience de Tich Nath Hanh

    "Cinquième entraînement : Transformation et guérison

    Conscient(e) de la souffrance provoquée par une consommation irréfléchie, je suis déterminé(e) à apprendre à nourrir sainement mon corps et mon esprit et à les transformer, en entretenant une bonne santé physique et mentale par ma pratique de la pleine conscience lorsque je mange, bois ou consomme. Afin de ne pas m’intoxiquer, je m’entraînerai à observer profondément ma consommation des Quatre Sortes d’Aliments : les aliments comestibles, les impressions sensorielles, la volition et la conscience. Je m’engage à m’abstenir de jeux de hasard, d’alcool, de drogue et à ne consommer aucun produit contenant des toxines comme certains sites Internet, jeux électroniques, musiques, films, émissions de télévision, livres, magazines, ou encore certaines conversations. Je m’entraînerai régulièrement à revenir au moment présent pour rester en contact avec les éléments nourrissants et porteurs de guérison qui sont en moi et autour de moi, et à ne pas me laisser emporter par des regrets et des peines quant au passé, ou par des soucis et des peurs concernant l’avenir. Je suis déterminé(e) à ne pas utiliser la consommation comme un moyen de fuir la souffrance, la solitude et l’anxiété. Je m’entraînerai à regarder profondément dans la nature de l’interdépendance de toute chose, afin qu’en consommant je nourrisse la joie et la paix, tant dans mon corps et ma conscience que dans le corps et la conscience collective de la société et de la planète."

    Evidemment pour un boddhissattva, cela veut dire qu'il ne faut pas intoxiquer les autres non plus! C'est une évidence mais bon, je ne sais pas pourquoi, parfois les gens sont aveugles aux évidences (je ne parle pas de toi).

    Cordialement

    ps: mes excuses pour les fautes de syntaxe et d'orthographe du message plus haut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas la pornographie semble ne pas être incompatible avec le zen puisque Brad Warner, qui est un maître zen tire une partie de ses revenus des articles qu'il publie sur un site érotique.

      C'est sur sa fiche wiki : Aujourd'hui, il vit à Los Angeles où il blogue aussi pour SuicideGirls, un site porno soft en ligne.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Brad_Warner

      Je n'invente rien.

      Je me suis fait virer de deux forums zen pour avoir oser dénoncer l'imposture de Brad Warner.

      Je suis donc d'accord avec toi sur le fond mais le zen est plus tolérant que tu ne l'imagines surtout sur la question du sexe.

      Supprimer
  7. Salut,

    Une petite remarque sur des discussions en cours :

    Je suis je le craint allergique au discours du genre "je suis plus subtile que ces débiles qui rament dans la neige", si tu vois à quoi je fais allusion, même si ce n'est pas dit tel quel..

    De plus, je trouve que ta remarque sur l'importance du froid, fait quand on y songe passablement sens : les sages des temps anciens n'ont pas été se balader en short dans les Himalayas pour que des fangoulistes nous disent de derrière leur écran bien installés dans leur fauteuil que les austérités sont pour les bourrins !

    Si tu continue de discuter avec notre amie pornographe et son influence corruptrice (corruptrice y compris du sujet de tummo par exemple, en évacuant l'importance de la discipline du froid, qui pour moi fait sens - les récits d'éveils sont rarement étrangers aux austérités, il y a des raisons à cela )... j'aimerais te présenter une humble requête faisant appel à 'âme de tes engagements de boddhissatva.

    Essayer d'amener le sujet "éthique et pornographie" sur le tapis, je t'en conjure car peut-être ton influence pourrait t'elle être salutaire, et faire ricochet sur quelques âmes, je te le demande comme une fidélité à tes convictions, et tes éventuels voeux de boddhissattva

    Discuter "pratique" avec des confrères "qui pratiquent" est une chose, mais le problème c'est que la personne en question est tordue à la base de son édifice métaphysique par une soif de confort qui la pousse à exploiter son prochain (et cela se retrouve ensuite dans leur approche de la pratique, comme nous venons de le voir...).

    On peut se rappeler que le Bouddha est venu justement en partie pour que cesse l'exploitation du bas peuple par les élites détentrices des connaissances, or c'est précisément de cela qu'il est question ici, et se rejoue éternellement sous nos yeux....à nous de refuser d'en être le complice passif.

    De fines discussions sur la pratique et l'importance des austérités, je fais la petite suggestion qu'il peut-être aussi sain d'effectuer avec toute la subtilité voulue une saine revue des choses à la racine, car il est dit : "Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" .

    Les préceptes ne sont pas là que pour les ânes qui ont besoin de "guide-lâne", ce qu'on tendance à ne jamais percevoir ceux qui les transgressent avec arrogance, voilà donc pourquoi finalement au lieu de discuter de chaleur grossière et subtile, tandis qu'un parfum de vaseline intellectuelle flotte dans l'air une bienveillante mais si possible ferme remise des pendules à l'heure (dans la mesure du possible) peut s'avérer nécessaire si on veut que l'air devienne plus respirable....

    Cdt,
    A+
    Yung


    PS : je suis tombé par hasard sur ta discussion à ce sujet avec l'auteur de traductions, le monde est petit!

    RépondreSupprimer
  8. Comme tu parles à mot couvert je ne suis pas sûr de comprendre tout ce que tu racontes:

    "Je suis je le craint allergique au discours du genre "je suis plus subtile que ces débiles qui rament dans la neige", si tu vois à quoi je fais allusion, même si ce n'est pas dit tel quel.."

    Là je comprends mais je n'ai pas d'argumments pour dire que la chaleur grossière et la chaleur subtile sont une seule et même chose. Pour moi l'important c'est plutôt la pureté du cœur... et j'ai du progrès à faire aussi de ce côté là.

    "
    De plus, je trouve que ta remarque sur l'importance du froid, fait quand on y songe passablement sens : les sages des temps anciens n'ont pas été se balader en short dans les Himalayas pour que des fangoulistes nous disent de derrière leur écran bien installés dans leur fauteuil que les austérités sont pour les bourrins !"

    Mais mais... ce n'est pas ce que dit Daniel, il défends l'austérité et raconte qu'à une période de sa vie il s'en est infligé pas mal.
    Pour ma part je ne vis absolument pas l'exposition au froid comme une austérité, au contraire... Même les douches froide, je commence avec de l'eau chaude et je baisse doucement pour finir à l'eau froide. Pour moi c'est l'une des différences avec le christianisme où les austérités peuvent être brutales.

    "Si tu continue de discuter avec notre amie pornographe et son influence corruptrice (corruptrice y compris du sujet de tummo par exemple, en évacuant l'importance de la discipline du froid, qui pour moi fait sens - les récits d'éveils sont rarement étrangers aux austérités, il y a des raisons à cela )... j'aimerais te présenter une humble requête faisant appel à 'âme de tes engagements de boddhissatva.

    Essayer d'amener le sujet "éthique et pornographie" sur le tapis, je t'en conjure car peut-être ton influence pourrait t'elle être salutaire, et faire ricochet sur quelques âmes, je te le demande comme une fidélité à tes convictions, et tes éventuels voeux de boddhissattva"

    A mon avis tu surévalue l'influence de Daniels. Il est suffisamment malaimable (et honnête, peut-être)pour être son propre épouvantail. De plus, je ne suis absolument pas qualifié pour parler pornographie et éthique et je doute pouvoir apprendre quoi que ce soit à qui que ce soit sur le sujet. J'ai vu un débat sur le ce sujet sur le forum nangpa mais pour rien au monde je n'aurais aimé participé à ce débat qui volait très très bas.
    Et puis j'ai déjà dit ce que j'avais à dire à Daniel, sans la pureté du coeur, la bienveillancce, toutes ses pratiques risquent de l’emmener droit dans le mur.
    Il m'a répondu qu'il connaissait un Tibétain qui avait fait les pires crimes produire un corps d'arc en ciel. Et je n'exclue pas que ce soit possible mais la rédemption dans ce genre de cas, doit à mon avis, pas être facile facile... mais elle est toujours possible.

    En plus, Je suppose que sur le sujet de la pornographie Daniel doit facilement être dans le déni et la mauvaise foi. De bonne foi, je l'imagine me répondre qu'avec les sites porno gratuit sur internet son petit commerce a du s’effondrer. Et si par le passé il a pu acheter pour 1000 euros de tableau à un de ses amis, aujourd'hui il ne le pourrait plus.



    RépondreSupprimer

  9. "Discuter "pratique" avec des confrères "qui pratiquent" est une chose, mais le problème c'est que la personne en question est tordue à la base de son édifice métaphysique par une soif de confort qui la pousse à exploiter son prochain (et cela se retrouve ensuite dans leur approche de la pratique, comme nous venons de le voir...)."

    Si on devait pourchasser une à une ce genre de personne, on n'aurait pas fini... mieux vaut se concentrer sur sa pratique et aider ceux qui le demandent. On ne peut aider les autres contre leur gré. Les pourchasser est contre-productif.

    "
    On peut se rappeler que le Bouddha est venu justement en partie pour que cesse l'exploitation du bas peuple par les élites détentrices des connaissances, or c'est précisément de cela qu'il est question ici, et se rejoue éternellement sous nos yeux....à nous de refuser d'en être le complice passif."

    Je n'ai pas l'impression que Daniel ait beaucoup de disciples. Je doute de mes capacité à déssilés ceux-ci, d'autant plus que je n'ai pas autant lu et autant eu d'expérience que Daniel.
    A l'impossible nul n'est tenu.

    J'imagine que ce que tu demande, tu as essayé toi-même de le faire et Daniel a fini par t'exclure. Je pense que je ne pourrais faire mieux.

    Je préfère intervenir le jour où je verrais vraiment une absurdité sur son blog, il en dit tellement concernant le zen.


    "De fines discussions sur la pratique et l'importance des austérités, je fais la petite suggestion qu'il peut-être aussi sain d'effectuer avec toute la subtilité voulue une saine revue des choses à la racine, car il est dit : "Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" .

    Les préceptes ne sont pas là que pour les ânes qui ont besoin de "guide-lâne", ce qu'on tendance à ne jamais percevoir ceux qui les transgressent avec arrogance, voilà donc pourquoi finalement au lieu de discuter de chaleur grossière et subtile, tandis qu'un parfum de vaseline intellectuelle flotte dans l'air une bienveillante mais si possible ferme remise des pendules à l'heure (dans la mesure du possible) peut s'avérer nécessaire si on veut que l'air devienne plus respirable...."

    Je n'ai pas assez d'éléments pour remettre les pendules à l'heure. J'ai un ami Lama qui pratique Toumo, et j'aimerais d'abord en discuter avec lui... mais il est parti pour une retraite d'un an dans les montagnes (sans électricité et donc sans internet mais aussi sans confort)... Bref il va patienter un peu.

    Je t'encourage à lâcher, tu te fais plus de mal que de bien à le poursuivre ainsi et c'est lui donner une importance qu'il n'a pas.

    De plus, en ce moment, je n'ai pas trop le cœur à débattre. Mieux vaut méditer et faire ce que l'on a affaire.
    Jouer les zorro sur internet ça n'en vaut la peine qui si on s'amuse et qu'on ne se prend pas trop au sérieux... sinon l'épuisement arrive vite.

    Tu as certainement mieux à faire que de jouer les zorros.

    Mais quelque part cette idée d'une chaleur subtile et d'une chaleur grossière, ne me déplait pas, non pas que la mienne serait subtile mais justement au contraire je pense que la mienne est grossière, que je suis dans la bonne direction mais que je n'y suis pas encore.
    J'ai vraiment trop de mal à croire que toumo soit aussi facile.

    Bon maintenant quand je fais zazen je visualise 3 serpents qui montent en torsade le long de ma colonne vertébrale mais pour l'instant ça ne me fait aucun effet. Si j'ai une montée de Kundalini, celle-ci est hyper lente et douce... et ça me va comme ça. Je ne suis pas pressé.

    Bon j'ai du papier peint à décollé!

    Salut!

    RépondreSupprimer
  10. Je publie en plusieurs fois, sinon ça ne passe pas (les commentaire plus haut était juste des maladresses et un test pour voir si ça ne plantait pas).

    " Il est suffisamment malaimable (et honnête, peut-être)pour être son propre épouvantail"
    Pour moi l'honnêté ne consiste pas à afficher des dehors rudes, (et ainsi mieux passer pour quelqu'un qui a une carrure spirituelle) mais à confesser ses fautes, et faire en sorte de les corriger...

    "Pour moi l'important c'est plutôt la pureté du cœur..."
    C'est pour cela que je te propose cette entreprise boddhissattvique, car la seule vraie façon de se purifier le coeur, c'est d'avoir en vue le bien des autres.

    On ne peut pas dire "je veux avoir le coeur pur", et refuser d'agir pour le bien d'autrui quand une occasion se présente, c'est contradictoire.

    "il défends l'austérité" "il s'en est infligé pas mal. "
    La vraie austérités, ce n'est pas de faire des pranayamas, mais de lutter contre soi. Or vivre du porno, et à côté avoir un hobby spirituel, je n'appelle pas cela des austérités, tant que ce hobby n'est pas devenu suffisamment passionnnel au point de nous forcer à lutter contre nos mauvais penchants (vivre d'un site porno en l'occurence).

    RépondreSupprimer
  11. "Et puis j'ai déjà dit ce que j'avais à dire à Daniel, sans la pureté du coeur, la bienveillancce, toutes ses pratiques risquent de l’emmener droit dans le mur."
    C'est exactement ce que je dis aussi à ma façon.

    "Il m'a répondu qu'il connaissait un Tibétain qui avait fait les pires crimes produire un corps d'arc en ciel."
    Et Saint Paul alors...on connais tous ces histoires.
    Sauf qu'il y a un énorme MAIS : ces gens avaient renoncé à nuire avant de devenir Saint!
    Tant mieux si elle part en corps d'arc en ciel, mais il est foncièrement stupide de croire que cela se produira avant une renonciation réelle et effective à nuire, c'est comme vouloir partir en pleine mer en gardant son esquif accroché au rivage!

    "Si on devait pourchasser une à une ce genre de personne, on n'aurait pas fini..."
    C'est clair. Mais je défends juste l'idée que le copinage (auquel je n'ai que trop prêté le flanc...), est tout aussi peu recommandé.

    "Je suppose que sur le sujet de la pornographie Daniel doit facilement être dans le déni et la mauvaise foi. "
    A mon sens même pas : je n'ai tout simplement jamais vu PERSONNE dire à Daniel que le porno s'est pas bien. Pas une personne de ses soi-disant amis.

    Les gens partent du principe que c'est un fait acquis, et à notre époque ultra permissive, ils croiraient passer pour de vilain petit juge, et auraient peur d'être ridiculisé à parler de cela.

    Mais par pour quelqu'un de transgressif, ce qui est pour nous des évidences n'est juste pas compris du tout, une part de leur personnalité est juste comme un enfant de cinq ans qui n'a aucune éducation.
    "Et si par le passé il a pu acheter pour 1000 euros de tableau à un de ses amis, aujourd'hui il ne le pourrait plus."
    Daniel s'est mise en couple avec la femme de son meilleur amie (qui à de l'argent, et est bosseuse), à l'époque ou elle a eu des craintes pour son site porno.
    C'est très laid, mais la vérité est qu'elle l'a séduite pour des raisons inconscientes d'insécurité financière (elle a donc d'autant prétendu haut et fort que c'était du vraie amour de première classe, pour couvrir le scandale de cette laideur morale).


    "Je n'ai pas l'impression que Daniel ait beaucoup de disciples."
    Le peu qu'elle a est déjà de trop.

    "Je doute de mes capacité à déssilés ceux-ci, d'autant plus que je n'ai pas autant lu et autant eu d'expérience que Daniel. "
    Tu es quelqu'un d'à peu près droit et compatissant pour autant que je puisse en juger, et cela suffit déjà pour avoir un petit poids. Pourquoi te dévalorises-tu ?

    "J'imagine que ce que tu demande, tu as essayé toi-même de le faire et Daniel a fini par t'exclure. Je pense que je ne pourrais faire mieux. "
    La question n'est pas de faire mieux, la question est que qui dit éducation, dit répétition, mais si les gens honnêtes se refusent à dire l'honnêteté sous prétexte que les méchants ne changeront pas, c'est la fin de tout!

    RépondreSupprimer
  12. Quoi qu'il en soit, le risque d'exclusion ne devrait pas nous arrêter quand il s'agit du bien d'autrui, en théorie, on devrait avoir la force psychologique de passer par delà cela (même si je conçois qu'à force de te faire virer de forum zen, cela t'a affaibli psychologiquement)

    "Mais quelque part cette idée d'une chaleur subtile et d'une chaleur grossière, ne me déplait pas,"
    Evidemment, et c'est tout le côté pervers de Daniel, elle a eut accès a un bouquin qui parlait d'aspects caché sans cela on ne serait pas en train de discuter d'elle.

    "
    De plus, en ce moment, je n'ai pas trop le cœur à débattre. "
    Si on veut avoir le coeur pur, il faut admettre que les opportunités de faire du bien ne viendront pas quand on en envie, mais justement peut-être les fois où nos obscurités intérieures ne demande qu'à ce qu'on leur fiche la paix.

    "Je n'ai pas l'impression que Daniel ait beaucoup de disciples."
    Le peu qu'elle a est déjà de trop.

    "Je doute de mes capacité à déssilés ceux-ci, d'autant plus que je n'ai pas autant lu et autant eu d'expérience que Daniel. "
    Tu es quelqu'un d'à peu près droit et compatissant pour autant que je puisse en juger, et cela suffit déjà pour avoir un petit poids. Pourquoi te dévalorises-tu ?

    "J'imagine que ce que tu demande, tu as essayé toi-même de le faire et Daniel a fini par t'exclure. Je pense que je ne pourrais faire mieux. "
    La question n'est pas de faire mieux, la question est que qui dit éducation, dit répétition, mais si les gens honnêtes se refusent à dire l'honnêteté sous prétexte que les méchants ne changeront pas, c'est la fin de tout!

    Quoi qu'il en soit, le risque d'exclusion ne devrait pas nous arrêter quand il s'agit du bien d'autrui, en théorie, on devrait avoir la force psychologique de passer par delà cela (même si je conçois qu'à force de te faire virer de forums, cela t'a affaibli, et prédisposé à être trop conciliant)

    RépondreSupprimer
  13. Yung le colibri sauvage4 mai 2018 à 00:54

    "Mais quelque part cette idée d'une chaleur subtile et d'une chaleur grossière, ne me déplait pas,"
    Evidemment, il y a un bout d'authenticité là-dedans, je dis juste que comme dise les cathos "la vérité mêlée d'erreur", est infiniment plus pernicieuse que l'erreur grossière, voilà pourquoi je mets autant en garde, ce n'est pas pour diaboliser l'individu, mais je sais ce que je fais.


    "De plus, en ce moment, je n'ai pas trop le cœur à débattre. "
    Si on veut avoir le coeur pur, il faut admettre que les opportunités de faire du bien ne viendront pas quand on en envie, mais justement peut-être les fois où nos obscurités intérieures ne demande qu'à ce qu'on leur fiche la paix.



    "Je t'encourage à lâcher,"
    Et tu as surement en partie raison.
    Mais curieusement, si on m'a déjà dit cela, les gens n'ont jamais le courage d'encourager Daniel à lâcher son site pornos, va comprendre pourquoi, les humains préfère conseiller les gens en apparence et sans doute, un peu faibles psychologiquement, que de faire face avec courage à ceux qui sont des esprits forts dont ils espèrent éventuellement tirer quelque chose

    Hier j'étais en train de renoncer à t'écrire cela, je le gardais pour moi, et cela me faisait mal au coeur. Je me suis senti libéré en disant ce que j'avais vraiment envie de dire, plus en paix avec moi-même, et je ne le regrette pas, quoi que les scories de mon discours soient forcément visibles.

    Pour ma part c'est enrichissant de faire le zorro comme tu dis, il est plus intéressant de se confronter aux gens avec une intention positive que d'accepter passivement l'iniquité, on apprends plus de chose sur les autres, et sur soi.

    Bien sûr il y aurait de la folie à poursuivre tous les pornographes au détriment de son propre progrès spirituel, mais comme dirait Pierre Rabhi, je suis comme le colibri, je fais ma part,

    Sinon ton approche des austérités me paraît saine, et j'apprécie ta réponse pondéré et détaillé, et comprends que tu n'as pas forcément envie de passer ton temps à me répondre gentiment.

    J'essaye aussi de décoller le papier à ma façon...

    Mais bon, merci pour ton écoute, j'ai aussi d'autres trucs à faire que de trop penser à la poutre dans l'oeil de Danielle.

    A+

    RépondreSupprimer
  14. Je n'ai pas le temps de répondre en détail.

    1- Tout ce que tu sais de Daniel tu le sais à partir ce qu'il a dit lui-même, il n'y a donc pas tromperie sur la marchandise.

    2- Warsen a dit a quel point la pornographie peut être nuisibble en tant qu'addiction.

    3- J'ai laché warsen parce qu'il m'a fait comprendre qu'il ne souhaitais pas mon aide, peut-être parce qu'il n'a pas envie d'en sortir (tabac + séries américaines addictives). Je ne ferais pas mieux avec Daniel
    "Tu es quelqu'un d'à peu près droit et compatissant pour autant que je puisse en juger, et cela suffit déjà pour avoir un petit poids. Pourquoi te dévalorises-tu ?"

    Parce que j'ai testé mes capacités à argumenter sur des forums et j'en suis arrivé à la conclusion que sur internet il est très difficile de faire bouger les lignes déjà avec des gens qui ont peu d'expériences et qui ont peu lu mais c'est pire encore avec ceux qui croient avoir beaucoup d'expérience et qui ont pas mal lu comme Daniel.
    J'ai constaté aussi que la guerre sur internet est inégale. A chaque fois que je touchais juste, je me suis fait viré. Ou sur les forums, dès que tu touche juste avec quelqu'un qui n'est pas administrateur, la personne disparait et prend la fuite.

    "La question n'est pas de faire mieux, la question est que qui dit éducation, dit répétition, mais si les gens honnêtes se refusent à dire l'honnêteté sous prétexte que les méchants ne changeront pas, c'est la fin de tout!"
    Oui c'est un peu, également ce que je reproche au bouddhisme, qui a trop tendance à répondre à ce genre de situation par le silence.

    Je pense que ça vaut le coup de tenter une fois mais je manque de courage pour répéter ad nauséam toujours la même chose. J'ai tenté avec Daniel et j'ai vu l'épaisseur de sa mauvaise foi. Je n'ai plus envie de retenter.

    C'est pour moi le point décisif. Chacun sait que la pornographie c'est mal et qu'en faire commerce est nuisible mais la mauvaise foi c'est de dire je n'ai pas le choix. J'ai déjà entendu Daniel se plaindre de n'être pas proche de la retraite et de se plaindre de son boulot. S'il le fait ce n'est pas par gaieté de cœur. Il ne sait probablement pas faire autre chose et il n'a certainement pas envie de faire autre chose à son age.

    Contre ce type de mauvaise foi. On ne peut pas grand chose. Répéter ad nauséam que c'est mal... bof. C'est trop facile pour lui de t'exclure si tu lui répètes une fois de trop.



    RépondreSupprimer
  15. Salut,

    1. Désormais Daniel cache l'existence de son site porno, dont tu ignorerait jusqu'à l'existence si je n'étais pas là, ce qui par exemple te rendrais plus sensible au discours que tu ne l'est si tu l'ignorait.

    2. Et Warsen a bien fait, mais vu qu'en même temps il s'est mis en position de soumission intellectuelle (mettons) vis à vis d'elle, il a perdu sa crédibilité à ses yeux pour la recadrer, il aurait été plus ferme, va savoir, il aurait peut-être pu faire un grand bien supplémentaire, et regagner par là l'estime de lui que la méthode de Danielle citées fréquemment citée par lui ne pouvait intrinsèquement pas lui rendre, vu que pour lui la boddhiccitta aurait passé par le fait de résister plus sérieusement contre elle (il a un peu essayé à sa décharge).

    3."J'ai constaté aussi que la guerre sur internet est inégale". Et moi donc! La liberté d'expression est limitée par celui qui la contrôle. Mais on a toujours une marge de manoeuvre avant que les phénomènes nuisibles prennent de l'ampleur et ne se cristallisent.

    "Oui c'est un peu, également ce que je reproche au bouddhisme, qui a trop tendance à répondre à ce genre de situation par le silence."
    Tout dépends du contexte...parfois il faut passer sous silence l'idiotie des idiots pour le bien du groupe.
    Prends Sogyal Rinpoché : il est vieux, va bientôt partir, mais il a considérablement contribué à une image positive du bouddhisme. Il serait suicidaire de la part des grands Rinpoché de le vouer aux gémonies. Donc ils ne le flinguent pas, alors qu'ils savent pertinemment de quoi il retourne, parce qu'ils voient loin l'avenir du Dharma, ou que trop voir le mal est lui donner trop d'importance (erreur que je commets peut-être avec Danielle).
    Après je ne sais pas.

    "Il ne sait probablement pas faire autre chose et il n'a certainement pas envie de faire autre chose à son age."
    Ce qui est en contradiction totale avec son principe "d'évoluer sans cesse" pour dénouer des rigidités. Chez elle, la rigidité égotique la plus sévère est là, et tout ses propos sur sa méthode, et compagnie, sont profondément discrédités par cette incapacité à justement la dénouer, alors même que le principe est bon.

    Pour ma part, je pense que Danielle pourrait tout simplement renoncer à son site porno, étant donné qu'elle est en couple avec quelqu'un qui gagne de l'argent, et même si le site porno (je dis porno par raccourci mais c'est plus érotique, avec des aspects pornographique), lui était brutalement ôté, ou qu'elle le démantelait, elle ne serait pas à la rue.

    Enfin bon, voilà sinon j'espère ne pas avoir semblé dévalorisant à ton égard avec mon propos, ce n'était pas l'objet, et si je l'ai été quelque peu, c'était une conséquence secondaire de mon propos premier, je pense que tu l'as ressenti.

    "C'est trop facile pour lui de t'exclure si tu lui répètes une fois de trop. "
    Oui, mais à force de se faire mettre le nez dans ses excréments par les gens même qui nous lisent, qui ne sont pas si nombreux, cela peu incliner à changer, alors que si tout le monde se tait parce que le résultat d'échec est projeté par le mental de celui qui pourrait agir avec sa petite pierre, les méchants prennent juste du poil de la bête.

    Tout cela va loin quand-même.

    A+, il faut que je vaque à mes devoirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1- Non non ma première impression en lisant son blog c'est que c'est du grand n'importe quoi mais je suis un peu revenu sur cette première impression... Il y a aussi beaucoup de vrai dans ce qu'il raconte... ce qui fait que j'ai continué à le lire. J'ai également continué à le lire parce qu'il exprime un point de vue que je n'avais jamais lu auparavant.

      Qu'il possède un site porno n'est pas vraiment mon souci... si c'était le seul site porno gratuit en ligne sur internet je dis pas mais ce n'est pas le cas.

      Il ne tient pas un discours qui incite à la pornographie donc chez lui ça reste deux sphères séparées, n'ayant que peu ou pas d'incidences l'une sur l'autre.

      Et si tu n'as jamais lu personne lui reprocher l'existence de ce site c'est simplement qu'il est facile de faire disparaitre toutes traces sur ses blogs.

      Mets toi bien dans la tête qu'on ne peut forcer quelqu'un à faire quelque choses qu'il ne sent pas ou dont il est convaincu de l'inutilité totale. En l’occurrence je ne le sens pas Danieloup. Si j'étais ami avec lui je pourrais éventuellement avoir une influence sur lui mais ce n'est pas le cas non plus.

      "Oui, mais à force de se faire mettre le nez dans ses excréments par les gens même qui nous lisent, qui ne sont pas si nombreux, cela peu incliner à changer, alors que si tout le monde se tait parce que le résultat d'échec est projeté par le mental de celui qui pourrait agir avec sa petite pierre, les méchants prennent juste du poil de la bête."

      Non j'ai constaté l'inverse, la méchanceté se renforce en se nourrissant de l'adversité qu'elle rencontre. Le seul moyen d'agir sur Daniel serait de devenir son ami... ce dont je n'ai pas du tout envie.

      Supprimer
  16. "et de se plaindre de son boulot"
    Larmes de crocodile dont je me fous éperdumment.

    Sinon, je m'excuse si j'ai un ton involontairement dévalorisant à ton égard, ce n'est qu'une conséquence seconde du sujet dont il est question ici, et ne reflète pas ce que je pense de toi.

    RépondreSupprimer
  17. Cher Sb,

    Tu ne poste pas mon dernier commentaire pour avoir des clics supplémentaires tandis que je reviens sur cette page pour voir si il apparaît ?

    Malin! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me contrefiche des stats, des clics...

      Non j'étais occupé à autre chose et j'ignore pourquoi les messages en attentes de modération n'arrivent plus dans ma boite mail comme avant.
      C'est en regardant dans blogger que j'ai vu tes messages en attente...
      Comme je ne fais pas de ce blog une de mes priorité, je suis désolé si je te fais patienter.
      Je ne peux que t'encourager à davantage d'équanimité à l'égard du web, ça vaut pour moi comme pour Daniel.
      On se doit de sauver tous les êtres mais pas contre leur gré.

      Supprimer
  18. Bonjour,

    "Il ne tient pas un discours qui incite à la pornographie donc chez lui ça reste deux sphères séparées, n'ayant que peu ou pas d'incidences l'une sur l'autre."

    Pour moi, on prêche ce que l'on est, aussi, même si on ne prêche pas nos mauvais comportements, et bien on les communiques à autrui quand-même.

    C'est bien un sens possible de mujo seppo non, la nature prêche le dharma, car le dharma la soutient.
    A l'inverse, au niveau humain, quelqu'un qui ne respecte pas le dharma, prêche subtilement la non-loi.

    Je vais juste répéter ce que j'avais dit plus haut, quand tu me dis ceci :
    "On peut se rappeler que le Bouddha est venu justement en partie pour que cesse l'exploitation du bas peuple par les élites détentrices des connaissances, or c'est précisément de cela qu'il est question ici, et se rejoue éternellement sous nos yeux....à nous de refuser d'en être le complice passif.

    De fines discussions sur la pratique, je fais la petite suggestion qu'il peut-être aussi sain d'effectuer avec toute la subtilité voulue une saine revue des choses à la racine, car il est dit : "Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" (phrase issue de la table d'Emeraude, mais bon, je le dis comme ça en passant).

    "Et si tu n'as jamais lu personne lui reprocher l'existence de ce site c'est simplement qu'il est facile de faire disparaitre toutes traces sur ses blogs."

    En es-tu bien certain ? C'est à cause de moi que les commentaires ont été modérés, et je peux te dire qu'avant, je n'ai jamais lu personne lui faire l'esquisse de l'ombre d'un repproche.

    Pour Danielle, je t'ai averti de l'existence de son site web, car je sais très bien que ses propos ont des qualités, et que comme disent les cathos "du faux infusé de vrai" est bien plus dangereux que ce qui est grossièrement erronné.

    C'est justement pour cela qu'il faut avoir les connaissances pour se protéger des déviances que cela peut introduire dans notre propre mentalité subtilement si on n'y prends pas garde.

    "Mets toi bien dans la tête qu'on ne peut forcer quelqu'un à faire quelque choses qu'il ne sent pas ou dont il est convaincu de l'inutilité totale."
    Certes, mais je ne me prends pas non plus pour la loi (qui elle, à ce pouvoir de forcer les gens).

    "Comme je ne fais pas de ce blog une de mes priorité, je suis désolé si je te fais patienter."
    Ce n'est rien.

    Pour le web, tu as raison.

    Bien à toi.

    RépondreSupprimer
  19. "Pour moi, on prêche ce que l'on est"

    Non parce que fondamentalement on n'est pas quelque chose. C'est la croyance qu'on est quelque chose ou quand on enferme l'autre dans une identité qui génère les pires comportements. L’indifférence est parfois la meilleure des armes. Plus tu fais de bruit même en critiques négatives plus ça peut lui attirer des partisans

    "A l'inverse, au niveau humain, quelqu'un qui ne respecte pas le dharma, prêche subtilement la non-loi."

    Non. Quand quelqu'un ne respecte pas le Dharma, il suffit de le voir. Dans le zen il a un refus de juger les autres.
    On apprend de nos erreurs comme de celles des autres. Donc quelqu'un qui ne respecte pas le Dharma, c'est un enseignement au sens positif. La question c'est comment l'aider sans le condamner. Pour l'aider il faudrait devenir son ami et l'aider à trouver une autre source de revenu.
    Pour ma part j'ai mieux à faire ailleurs. Mais si tu veux aider Daniel, ne t'en prive pas.

    Si tu as peur de son influence sur d'autres personnes c'est que soit tu prends ces autres pour des imbéciles soit ils sont réellement des imbéciles.

    "On peut se rappeler que le Bouddha est venu justement en partie pour que cesse l'exploitation du bas peuple"
    Ce n'est pas ce que j'ai lu sur le Bouddha. Il n'a jamais explicitement remis en cause le système des castes mais il acceptait tout le monde quelque soit la caste d'où provenait les individus.

    " C'est à cause de moi que les commentaires ont été modérés"
    Ce qui montre bien le caractère vain de toute tentative sur internet. Il est préférable de passer son chemin. Surtout qu'il y a bien pire ailleurs. Connais tu le site Bouddhanar ou tibetdoc?

    http://tibetdoc.org/index.php/religion/bouddhisme-tibetain-dans-le-monde/429-la-pleine-conscience-une-vitrine-du-bouddhisme-une-percee-du-bouddhisme-tibetain

    Il y a sur ces deux sites un ensemble de personnes qui semblent tout faire pour ternir l'image du bouddhisme en France mais avec un argumentation extrêmement faiblarde qui revient toujours à rapprocher le néo-bouddhisme occidental de la théosophie.
    D'ailleurs Daniel me fait beaucoup penser dans sa recherche de surnaturel aux théosophes.

    "du faux infusé de vrai" est bien plus dangereux que ce qui est grossièrement erronné."
    Je ne pense pas. Du faux infusé de vrai oblige à réfléchir. Ce serait trop facile s'il y avait d'un côté les détenteurs de la vérité, prenons Mathieu Ricard comme exemple et de l'autre ceux qui disent n'importe quoi comme Dapsance.

    "C'est justement pour cela qu'il faut avoir les connaissances pour se protéger des déviances "

    Certes il vaut mieux lire des auteurs reconnus par la tradition mais lire des critiques mêmes fausses permet de prendre un peu de distance et de ne pas s'enfermer dans une bulle de filtrage.

    Pour moi, je suis en désaccord total avec Daniel mais il a contribué à enrichir mon univers mental. Si je ne crois pas à ce qu'il raconte, j’admets que cela fait partie des mondes possibles.

    Par exemple que les Anges du Christianisme sont les boddhisattvas du Bouddhisme. Je ne crois pas en l'existence des Anges mais j'admet la possibilité qu'ils existent.

    RépondreSupprimer
  20. "Bonjour Sb,

    "C'est la croyance qu'on est quelque chose ou quand on enferme l'autre dans une identité qui génère les pires comportements. "
    Surement. Mais il n'est pas exclu de percevoir l'identité illusoire de l'autre, et d'avoir les yeux en face des trous quand la personne cherche à donner une image fausse :)

    "Quand quelqu'un ne respecte pas le Dharma, il suffit de le voir."
    Quand on va dans une fabrique de parfum, on est automatiquement imprégné du parfum, et c'est pareil si on va dans une usine de charbon disent les sages...car on ne vois pas tout, c'est ça le problème, on est donc toujours influencé en bien ou en mal à son insu.

    "La question c'est comment l'aider sans le condamner. Pour l'aider il faudrait devenir son ami et l'aider à trouver une autre source de revenu."
    Je ne crois pas à la possibilité d'aider les gens en ce qui nous concerne. Le Christ disait "qui n'assemble pas avec moi disperse".
    Les seuls gens qu'on peut peut-être un peu aider sont les membres de notre Sangha, mais comme on ne les aime pas, parfois on va voir ailleurs pour trouver de la distraction.

    "Si tu as peur de son influence sur d'autres personnes c'est que soit tu prends ces autres pour des imbéciles soit ils sont réellement des imbéciles."
    A moins que j'en sois un moi même ?

    "tu le site Bouddhanar ou tibetdoc?"
    J'ai approché un des maîtres qu'il critique dans un article et je peux juger de son degré de folie en fonction des comportements qu'il a eu à l'égard de ce maître, qui moi ne m'avait fait que du bien, et est l'un des meilleurs hommes qu'il m'a été donné de croiser. Et je crois que c'est vraiment un Maître accompli, un très très très grand.

    "Je ne pense pas. Du faux infusé de vrai oblige à réfléchir. Ce serait trop facile s'il y avait d'un côté les détenteurs de la vérité, prenons Mathieu Ricard comme exemple et de l'autre ceux qui disent n'importe quoi comme Dapsance."
    Et pourtant, il y a d'un côté les Sages, comme mettons Dogen, et ceux que tu reconnais de son niveau actuellement...et tout les autres.
    J'ai l'impression que ce référent te manque.
    Pour la Dapsance, lui accorder de l'attention est déjà beaucoup...
    Il y a plein de textes sains, Saints même qu'on ne comprends pas, si on préfère donner notre attention à des textes tordus, selon moi cela indique qu'on a un goût pour cela quelque part, et donc qu'on manque de goût pour les choses vraiment pures, manque d'aspiration quoi.

    "Par exemple que les Anges du Christianisme sont les boddhisattvas du Bouddhisme. Je ne crois pas en l'existence des Anges mais j'admet la possibilité qu'ils existent."
    Les anges font partie de nos racines, Tich Nath Hanh explique très bien qu'on ne peut pas vraiment faire l'économie de nos racines, c'est donc naturel de penser à eux.
    Maintenant, pour moi les anges sont incarnés, et croire aux anges c'est bien, si on ne reconnais pas les anges vivant sur cette terre, on plane un peu.

    (partie 1)

    RépondreSupprimer
  21. J'ai suivi avec un peu d'intérêt ta discussion avec Danielle, cela fera l'objet d'un commentaire prochain.

    A+

    RépondreSupprimer
  22. Bon, sinon j'ai suivi la discussion sur le prana, quelques petits commentaires :

    1) Voici un yogi contemporain, tibétain, qui disait ne pas s'être nourri (à un moment) de son parcours,https://drala-jong.blogspot.com/2008/02/why-now-kyabj-kunzang-dorje-rinpoche.html

    Et personnellement je le crois, il m'a l'air de mon point de vue d'ignorant assez bien, j'aime bien son couple d'ailleurs : https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRwu06F2qeJmkcKOZ4tFPB3Qkfs27Id1ljQLC3yTBhPakEt6PLU

    2) Ce dont le monde a besoin avant tout, ce sont de gens comme Tich Nath Hanh, ou ces maîtres tibétains ou zen qui walkent the talk, pas de prêcheurs qui pleurent la disparition de l'esprit éveillé tout en s'avérant incapable de mettre leur propre vie en ordre, en conformité avec ces valeurs (j'ai déjà expliqué le problème de Danielle) !

    Tu disais qu'Amma n'a pas l'air bien, mais qu'aurais-tu dis en voyant Maître Deshimaru après qu'il ait picolé ? Ton impression à son sujet peut t'elle donc être fiable.

    Il faut se méfier, vu notre état, on peux se laisser influencer dans des opinion négatives sur des gens qui sont à mon avis de très grands boddhissattvas.

    A+


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tu disais qu'Amma n'a pas l'air bien, mais qu'aurais-tu dis en voyant Maître Deshimaru après qu'il ait picolé ? Ton impression à son sujet peut t'elle donc être fiable."

      Mais je suis loin d'idéaliser Deshimaru. On dit qu'il tenait bien l'alcool et qu'il ne semblait jamais saoul. Je ne connais Deshimaru qu'à travers les textes qu'il a laissé. et je trouve ses enseignements de qualité disparate comme si parfois il ne tenait pas si bien l'alcool qu'on le dit.

      "Surement. Mais il n'est pas exclu de percevoir l'identité illusoire de l'autre, et d'avoir les yeux en face des trous quand la personne cherche à donner une image fausse :)"

      Eh bien moi je ne suis pas assez avancé et sensible pour être capable de faire le tri au premier coup d’œil. Par conséquent je n'exclue rien ni personne. Je prends acte des avis de chacun, du tien comme de celui de Daniel que je ne place pas au même niveau et dont le coefficient de vérité que j'attribue à chaque discours peu varier avec le temps.

      Supprimer
  23. "Mais je suis loin d'idéaliser Deshimaru."
    C'est curieux comme univers intérieur, enfin je trouve.

    Il semble qu'en toi l'aspiration de connaître un suivre un Bouddha parfait semble peu présente.

    Je n'ai pas de leçon à faire là-dessus, mais je me dis tout de même que les disciples du Bouddha ont du beaucoup aspirer avant d'avoir la chance de le rencontrer, et c'est pour cela que je suis tellement sévère envers quelqu'un comme Danielle, car critiquer les grands boddhissattvas qui arrivent à nous approcher à travers notre ignorance est vraiment un mauvais service à rendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aspire à rencontrer des gens plus avancé que moi sur la voie mais je doute de la possibilité de rencontrer un bouddha parfait en ce monde (sans s'illusionner).

      Aide ceux que tu peux aider mais laisse tomber ceux pour qui tu ne peux rien comme Daniel.

      Supprimer