Pierre Nakimovitch - Dôgen et les paradoxes de la bouddhéité : Introduction, traduction et commentaire du volume De la bouddhéité

Ce texte n'est pas facile à lire mais il est passionnant car il reste au plus proche de la pensée de Dogen. L'angle de vue de Pierre Nakimovitch est à la fois philosophique, philologique et historique.

L'aspect qui m'a le plus intéressé c'est le refus de Dogen de ce que j'appellerais le psychologisme (ce mot n'apparait pas dans le livre. Nakimovitch parle plutôt de spiritualisme - mais ce mot évoque pour moi autre chose d'encore pire) c'est à dire le refus de la thèse du "Rien que conscience" qui est pourtant une thèse omniprésente dans le bouddhisme.

Partons de la traduction de Y. Orimo :

"Depuis des éons incommensurables, nombreuses sont les personnes stupides qui tiennent la conscience et l'esprit pour la nature de l'éveillé, ce qui fait l'homme digne de ce nom et c'est à mourir de rire!" La nature de l'Eveillé [Bussho] Maître Dogen

Dans le traduction de Nakimovitch cela donne:

"Depuis des temps infinis, des personnes stupides, en grand nombre, ont considéré l'esprit conscient en tant que bouddhéité. En tant qu'homme originaire : c'est à mourir de rire"

Il est bien difficile de dire laquelle des deux traductions est la meilleure pourtant le sens est légèrement différent. Dans la première la conscience et l'esprit sont deux choses différentes et dans la seconde c'est l'esprit conscient qui est visé. Le sens est donc plus restreint. Tout le problème c'est de penser un esprit non conscient comme celui d'une plante ou d'un caillou. A mon avis, il vaudrait mieux éviter le terme de conscience et le terme d'esprit, c'est pourquoi je préfère la première traduction de Y. Orimo quand bien même l'explication de ce texte par P. Nakimovitch me semble lumineuse. Mais la traduction "homme originaire" me semble plus précise et plus juste qu'"homme digne de ce nom" même si je ne connais pas le texte original.

Page 344, Pierre Nakimovitch écrit: "L'unité d'intention de ce paragraphe, c'est l'évocation de la bouddhéité par trois formules qui s'éloignent de spiritualisme et de tout anthropomorphisme : la boudhéité c'est adobe, murs, tuiles, cailloux"(...) "La bouddhéité ne peut être définie par les fonctions mentales qui sont classées parmi les cinq agrégats. Elle n'est conscience ni connaissance" "Losque Dogen critique cette interprétation psychologique, il la qualifie d'hétérodoxe..."(...) Il est (donc) probable que Dôgen vise ici le système du "rien-que-conscience (...) Il ne se réfère pas à Asanga et à la conscience réceptacle, mais à Asvaghosa et à l'océan de la boudhéité" : "envelopper les dix mille êtres" n'est pas le fait d'une conscience, mais de l'océan.
(...) Dôgen affirme l'indifférenciation de la pensée et de la matière... La pensée est vide, vide de spiritualité. Quand elle se cherche dans le monde des dharma, ou parmi les trois mondes, elle se voit comme chose. La pensée ne se trouve qu'aliénée. La réalité de la pensée est un caillou. Sans privilège ni indépendance.
Page 346 "Dès lors, Dogen ne peut qu'écarter la thèse unilatérale du Rien-que-conscience, qui risque de se systématiser et de se figer en spiritualisme substantialiste. Risque reconnu par le texte même d'Asanga : "Les êtres gîtent en la connaissance réceptacle comme en leur moi"... à tort.
"Plutôt que de l'abstraction de l'esprit, il préfère parler de "l'homme originaire" qui "n'exempte pas de la pratique, car la pratique aussi est originaire"(...)"Nul ne devient Buddha dans la clôture imaginaire de l'intériorité, mais seulement par l'extériorisation active"(...)"Apprendre et désapprendre, proposer et critiquer, affirmer et nier, telle est la voie de l'étude. N'est-ce pas ce que fait Dogen sans cesse?"

Oui oui et j'aimerais bien faire pareil, modestement, avec ce blog.



127 commentaires:

  1. tu as encore besoin de comprendre comme un bon étudiant alors que je suis au dela de la comprehension, au dela du mental...et qu'as tu appris durant toutes ces années, tu t'accroches a dogen comme un enfant a son père, tu ne peux traverser la rue sans dogen et les autres maitres, tu as besoin de réconfort psychologique, tu as besoin de cultiver ton mental parce que tu n'es qu'un singe savant et tu repetes comme un gros con les propos des maitres zen .

    RépondreSupprimer
  2. Ben non, si tu lisais correctement ce que j'ai écrit, c'est une critique du mental et c'est ce qui me permet de dire que tu confonds la conscience cosmique avec tes délires égotiques. Tu te complais dans la conscience réceptacle.

    Je ne répète pas bêtement les propos des maitres zen puisque je suis précisément en désaccord avec le maitre que je fréquente sur cette question de la conscience. Tous les maîtres ne disent pas la même chose et ce que dit Dogen s'accorde pleinement avec mon expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que sais tu de la conscience ? je suis un specialiste de la Cs.
      La Cs est un outil comme la Pensée de la conscience universelle , la conscience universelle est invisible , sans visage mais tout vient de la au travers du filtre de la conscience de soi. C'est simple tout ce qui peut etre vu n'est pas l'esprit originel mais ses creations. Toi meme insignifiant petit scarabée tu n'es qu'un produit de la Conscience universelle ou Kung Fu
      https://www.youtube.com/watch?v=cQiOcM2YKpg

      Supprimer
    2. Oui, la conscience est un outil, je suis bien d'accord mais elle n'est rien de plus et certainement pas le tout. C'est par abus de langage que tu prends la partie (la conscience) pour le tout (la conscience universelle).

      Supprimer
    3. la conscience humaine est un outil d'exploration pour le monde de l'état de veille. Comme le corps et la pensée.
      la conscience universelle s'est doté de ses outils pour exister au niveau humain et etre consciente car sinon elle serait inconsciente comme dans le sommeil profond sans rêve.

      Les sages des vedas ont etudié l'etat de veille, de reve et de sommeil profond comme moi et parlent par experience. Les delires intellectuels de dogen ne nous impressionnent pas, tout ce qu'il dit n'est que du vent.

      Supprimer
    4. en fait la conscience apparait avec le desir d'etre , c'est le reveil du matin, c'est l'apparition de l'etat de veille ! le monde, le corps et le moi apparaissent grace au desir " je suis ", a la conscience de soi, tout ce fait en 1 seul mouvement en realité. Tout apparait ensemble.

      Le soir le corps-mental est fatigué car il subit l'espace-temps et la cosncience universelle decide alors de le retirer de la circulation pour lui permettre de se reposer, on appelle ca le sommeil mais la conscience universelle que je suis continue d'exister , elle reve ou se repose au plus pres d'elle meme dans le sommeil sans reve.

      Supprimer
    5. Parce que tu crois que Dogen ne parle pas d'expérience et que ce que tu dis n'est pas du vent? Je te trouve bien présomptueux.

      Comment sais-tu que la conscience universelle continue d'exister dans le sommeil sans rêve?

      Supprimer
    6. ce que je dis est la verité supreme, l'unique verité et dogen ne savait rien, c'etait juste un petit moine, tu ne peux pas comparé un Etre universel comme moi avec un moine , dogen est juste un produit de la conscience universel, un personnage de rêve, il est venu et il est parti la queue entre les jambe, heureusement il ne reviendra plus, c'est du passé , allez oustttt !

      la conscience universelle continue d'exister puisque le matin au reveil tu dis qu'il n'y avait rien dans le sommeil sans reve, tu as vu le rien comme un homme qui est dans une piece obscure , sans lumière et qui dis qu'il ne voyait rien. Dans le sommeil sans reve simplement la lumiere est eteinte mais la conscience est la qui observe l'absence de temps, d'espace, de monde.

      Supprimer
    7. dogen et le bouddha etaient des hommes mais je ne suis pas humain, je suis la cosncience universelle mais es tu seulement capable de comprendre la difference ? j'en doute pourtant la difference est enorme, incommensurable!!!, il y a autant de difference entre moi et dogen qu'en le boulanger et une baguette de pain.

      Supprimer
    8. Si tu n'es pas humain mon blog ne te concerne pas. Tu devrais le déserter et revenir quand tu seras un homme (ou une femme).

      Supprimer
  3. une critique du mental par le mental ??? pauvre pigeon...

    pourquoi critiques tu le mental , il est mechant avec toi ?
    je ne vois aucune raison de critiquer le mental, grace a lui je dis ce que je veux, la conscience universelle que je suis s'exprime dans la joie, la puissance et la bonne humeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne critique pas le mental en tant que tel mais sa prétention et son aveuglement. Effectivement grâce au mental tu peux dire n'importe quoi et t'illusionner dans la bonne humeur. Continue si ça te chante mais sans moi.

      Supprimer
    2. pourquoi criitiques tu le mental en general, mon mental sait parfaitement ce qu'il doit savoir et sans effort, parles du mental des autres mais pas du mien, mon mental est parfaitement clair. les autres sont aveugles mais moi je vois et quand bien meme, ne t'occupes pas du mental des autres, occupes toi plutot du tien...

      Supprimer
    3. Ton mental comme le mien a une forte propension à s'illusionner. Mon mental n'est ni différent ni séparé des autres. En m'occupant du mien je m'occupe de celui des autres... sinon pour quelle raison parlerions nous ici si nous n'étions pas interdépendant?

      Supprimer
    4. tu ne sais rien de mon mental, tu n'es pas dans ma tête , tu dis n'importe quoi en fait, tout ce que je lis sur ton blog c¡est nimporte quoi,tu es malade psychologiquement, tu ne sais meme pas pourquoi tu reflechis, le mieux c'est encore que tu abandonnes le monde , que tu ne fasses plus rien , ne t'occupes surtout plus de ton mental il est malade, laisses le mourir il n'en vaut pas la peine vu les conneries que tu racontes, ton blog n'est lu par personne, personne ne s'interesse au zen je te signale, le bouddha et dogen sont morts il y a des siecles, t'es un retardé mental qui vit juste dans le pasé comme les vieux.

      Supprimer
    5. illusionner de quoi ? ?? tu es fou a mon avis ! l'illusion est volontaire je te signale, la seule illusion est que la conscience s'est volontairement illusionner, a volontairement oublié qui elle etait, si la conscience universelle se reconnait comme conscience universelle et ne s'illusionne pas d'etre un homme alors l'homme disparait , l'experience humaine s'arrete, plus personne n'irait bosser plus pour gagner plus, ce serait la fin du capitalisme

      Supprimer
    6. ahahah et t'es encore là?

      Supprimer

  4. mon ego est un pur produit made in SPARTE, MADE IN universal conscious , toi un simple moustico tu oses critiquer mon ego, tu ne manques pas d'air, tu te crois superieur a la conscience universelle, t'es fou ! THIS IS MADNESS !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=QkWS9PiXekE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me crois pas supérieur, simplement je n'existe pas (du moins pas tous le temps, ni indéfiniment). Quand on a gouté à l'océan de la bouddhéité on n'a pas forcément très envie de revenir dans le courant. Si on revient dans le courant c'est uniquement par compassion pour ceux qu'on a laissé derrière soi. Il faut juste savoir que dans l'océan, la conscience est sacrément diluée. Il n'y a plus rien qui puisse dire "je". Ce n'est donc plus une conscience. Cela n'a plus rien de spirituel puisqu'il n'y a plus d'esprit et en même temps ce n'est ni le néant ni le rien c'est simplement autre chose comme la buche une fois consumée n'est plus que cendre. Elle ne redeviendra pas buche.

      Supprimer
  5. moi j'existe tout le temps , meme quand je m'oublie, c'est moi qui voit l'état de veille, les reves et l'absence de reves dans le sommeil profond, je suis donc toujours la mais je ne passe pas mon temps a me repeter que je m'appelle abraxas, je m'oublie souvent mais ca ne veut pas dire que je n'existe pas...quqnd je vais au cine, le moi disparait mais la conscience universelle reste et voit et fait le film et les spectateurs...

    Le seul etat que j'ignore encore est l'etat d'omniscience, c'est le 4 eme etat un etat ou on sait tout sur tout mais c'est un etat qui vient quand c'est l'heure et comme on dit avant l'heure c'est pas l'heure. Mais de toute maniere cela reste un etat, nous autres les sages nous sommes au dela des etats, les etats sont juste des maisons mais la conscience universelle c'est elle qui fait les maisons....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que tu ne fera pas l'expérience de la vacuité tu continuera a croire que tu existes tout le temps et indéfiniment. Comme tous les sages dont tu parles, tu t'arrêtes trop tôt, fais un pas de plus et tu seras également au delà de la conscience universelle.

      Supprimer
    2. l'experience de la vacuité lol ! ca restera une experience mon grand , un truc vu par Moi, Big Brother ! vous les moines zen vous n'etes pas au niveau des sages de vedas, je te laisse avec tes problemes psychologiques pour sauver le monde ....

      Supprimer
    3. Oui nous sommes clairement bien au delà des sages des Védas.

      C'est ça, bise à l’œil.

      Supprimer
  6. si tu dis que tu n'existes pas tout le temps alors qui voit la disparition de ton moi et sa reapparition ??? le moi disparait et reapparait mais toi tu n'es pas le moi , tu vois l'apparition et la disparition du moi , tu es donc au dela du moi , a l'arriere plan, invisible.

    Bien sur tu ne peux pas te voir, la conscience universelle ne peut etre vu, elle est l'alpha, il n'y a rien derriere elle pour la voir.

    banane !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui voit la disparition de mon moi? Personne.
      Il n'y a personne pour voir la conscience universelle. Très bien, je ne dis pas autre chose.

      Supprimer
    2. ca tombe bien Einstein mon nom est Personne !

      Supprimer
    3. non vous n'êtes personne, vous n'existez pas, si on me demande qui est dogen ou le bouddha je repond que c'etait des pauvres types perdus dans leur secte, des sortes de scientologues du passé, des va nus pieds, des crasseux qui ne se lavaient sans doute jamais !

      Supprimer
    4. et alors ? et bien pour une personne qui voit vos enseignements sont nuls et non avenus, autrement dit non seulement ils ne reglent pas la question de la souffrance, vous souffrez bien plus que les autres en fait mais en plus ils ne sont qu'un rêve de gens qui n'existent pas. en clair tu as plus de chance de devenir un bouddha en chiant sur un violon !

      Supprimer
    5. Pour voir que les enseignements dont je parle ne sont pas nuls il faut pratiquer. Tant que tu ne pratiqueras pas tu ne peux comprendre de quoi je parle.

      Je ne souffre pas. Je suis même tout à fait heureux mais je sais que d'une part que ce bonheur n'est pas éternel et qu'il faut que je m'occupe de la grande question de la vie et de la mort avant qu'il ne soit trop tard et que d'autre part il faut également que j'aide les autres.

      Supprimer
    6. il faut , il faut, il faut...tu te mets des batons dans les roues et apres tu racontes que tu dois les enlever

      Supprimer
    7. pourquoi devrais je pratiquer ? pour aller ou, pour quoi faire ? je ne cherche rien, je suis la totalité de l'Univers, toi tu cherches encore, tu ne sais tenir en place, tu es comme un wistiti qui bouge partout....

      Supprimer
    8. Si vivre et revivre indéfiniment toujours les mêmes erreurs, seul dans ta bulle, te convient, tu n'as aucune raison de pratiquer. Quand tu en auras marre, un maître se présentera et tu n'hésiteras pas une seconde à le suivre. Ça prendra le nombre de vies que ça prendra. Je ne m'inquiète pas pour toi. Tu n'es pas pressé, alors, prends ton temps.

      Supprimer
  7. la conscience universelle voit la disparition du moi et sa reapparition , elle voit aussi les reves, et l'absence de toutes choses dans le sommeil profond sans reve. Elle voit tout , elle a cree le monde a partir d'elle meme comme une araignee a cree la toile a partir d'elle meme mais l'araignee n'est pas la toile, la conscience univserselle , le Soi, ne se melange pas au monde. Simplement le monde est son reve.

    RépondreSupprimer
  8. tu n'es qu'un reve mec, tu devrais plutot te demander qui te reve ?? ahahahahaAHAHAHAH!!!

    RépondreSupprimer
  9. je pense que tu devrais etre plus modeste face a moi apres tout je suis la conscience universelle et toi tu aspires a etre modeste mais tu joues les bouddha alors que tu es encore attaché a ton corps et ton mental....

    RépondreSupprimer
  10. tu n'es pas encore pret pour etre mon disciple, je pense qu'on devrait retourner voir Warsen et le faire chier ca fait longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. saches que tu es immature, tu reviens systermatiquement a la forme de mon langage , c'est de l'immaturité spirituelle, tu t'identifies a un homme respectable appartenant a la société, on est loin du bouddha détaché de ton corps et de ton esprit...soit, je m'en vais je t'ai dit tout ce qui est important a savoir, le reste ne dependra que de toi, de ta sincérité dans ta quête !

      Supprimer
    2. Je ne souhaite pas être le disciple d'un type qui se prend pour la conscience universelle tout en tenant des propos xénophobes et qui n'est même pas capable de parler sans jurer comme un charretier.

      Supprimer
    3. reeste donc le disciple du bouddha et de dogen mais tes annees de zen n'ont pas fait de toi un etre qui ne souffre plus, c'est bien la la preuve de l'incompetence des tes maitres et de leurs enseignements inefficaces ...



      ABRAXAS

      Supprimer
    4. le bouddha s'est lamentablement planté, l'observation permet de voir que la Conscience de je est impermanente mais que la conscience est toujours la, il n'y a donc qu'1 conscience. La conscience se fixe simplement sur autre chose, ce peut etre un reve, un film, une personne, une pensée ou mëme le néant du sommeil profond

      Et puisque je suis la conscience universelle et mes mots parlent pour moi je peux tres bien etre raciste si je le veux, je n'ai pas de ligne politiquement correcte a tenir, je ne suis pas un fonctionnaire publique, y'a pas marqué la poste sur mon front !

      Supprimer
    5. Qui te dis que je souffre? Pour l'instant, je vais bien merci!

      Si la conscience universelle était raciste elle cesserait d'être universelle. Universelle signifie qui embrasse la totalité des êtres et des choses. Si tu es raciste tu n'embrasse pas tout le monde. Bien qu'hétéro, je t'embrasse sans problème même si je ne suis pas la conscience universelle.

      "Pratiquer et éclairer les dix mille dharma
      en mettant en avant le soi constitue l’égarement ; que les dix mille dharma s’avancent pour pratiquer et éclairer le soi, c’est l’éveil" Dogen dans le Genjôkôan

      Mets en avant ta conscience universelle et tu t'égares... Laisse les êtres inanimés t'enseigner le dharma et c'est l'éveil.

      Supprimer
    6. 1. qui a inventé le racisme Einstein ? la conscience universelle alors revois ta copie !

      2. en quoi est ce un égarement ? au nom de quoi ? selon quel loi, quel droit ? Dogen voulait faire le flic , rien de plus, c'est petit de sa part...

      Supprimer
    7. 3. les etres inanimés ne sont que des constructions de mon esprit, de la conscience universelle, ils n'ont rien a m'apprendre , ils voudront juste profiter de moi comme la cour des seigneurs veut profiter d'être aupres du roi...

      Supprimer
    8. 4. le bouddha et le dharma ne servent a rien, je n'ai pas eu besoin d'eux pour exister, au contraire eux existent grace a moi et ne pourraient exister sans moi alors que moi je peux exister sans eux. Que pourraient ils m'apprendre ? tout ce qui est humain est puéril.

      Supprimer
    9. 1. Tu confonds la conscience universelle avec ton mental. C'est le mental qui cherche à s'approprier (le moi, le mien). Le racisme vient de là.

      2. C'est un égarement car ni le moi ni le soi n'ont de substance ni de permanence. Ta conscience n'est qu'un agrégat qui te faire croire bien des sornettes et qui te mène par le bout du nez.
      Quelle loi? La loi du Dharma. De quel droit? Le principe de réalité.

      3. Que ton moi se prenne pour le roi montre à quel point tu es loin de la sagesse et à quel point tu ignores ce dont je parle.

      4. Le dharma ne sert à rien d'un point de vue égotique. Tu n'as pas besoin du dharma si renaitre indéfiniment dans l'ignorance et la souffrance te convient. Les êtres inanimés qui enseignent le dharma ne sont pas humains. C'est toi qui est humain et puéril.

      Supprimer
  11. le mental vient de la conscience universel,pour que le mental existe il lui faut dabord être validé para la conscience universel donc mon mental qui n'est pas la conscience universel a carte blanche, il a étébéni par la conscience universelle pour exister a l'etat de veille mais voila l'explication ci dessous du pourquoi :

    Seul le Soi ou conscience universel est permanent et c'est ce que je suis D'ABORD !. Je suis aussi le moi a l'etat de veille seulement pour experimenter une vie humaine, ou est le le probleme ? ou est l'egarement ? sans le moi le Soi ne peut experimenter une vie humaine, c'etait donc son plan, c'etait donc mon plan et tu fais aussi parti de mon plan ...

    Sans la renaissance le monde n'existe plus, la conscience a un prix, être prisonnier.

    les etres inanimes qui enseignent le dharma sont des pions qui servent le Soi, le Soi envoit parfois ces etres pour eduquer le Moi ignorant mais le mien n'a pas besoin de ces êtres, il connait sa place contrairement a ce que tu crois.

    RépondreSupprimer
  12. je n'ai aucune experience de renaitre indéfiniment dans la souffrance, parles pour toi. J'experimente le moi et l'état de veille voila tout comme si c'etait la premiere fois, je ne porte pas sur mon dos comme un âne mes vies passés, je suis un meilleur pratiquant de zen que toi, je suis immergé dans le présent !

    ahahahaAHAHAHA!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si être prisonnier du cycle des renaissances te convient, je t'invite cordialement à déserter mon blog et à revenir quand tu auras moins soif de tes propres âneries.

      Faire l'expérience des renaissances et de la souffrance est la leçon n°1 même chez les sages védiques. Petit joueur.

      Le moi et l'état de veille que tu expérimentes actuellement correspond à l'état de rêve quant tu es éveillé.

      Etre immergé dans le présent n'implique nullement d'avoir une mémoire de poisson rouge. Quelle indigence!

      Supprimer
  13. 1. tu n'es qu'un âne qui porte les malheurs du monde sur tes épaules.

    2. dans le zen on ne s'interesse pas aux renaissances je te signale, dans le zen on dit que c'est du caca mais toi t'aimes ca la merde...aucun maitre zen ne parle de renaissances parce que c'est superficiel

    3. Les sages védiques peuvent bien faire l'experience des renaissances c'est leur problème pas le mien et la plupart ne parles jamais de renaissances tu es mal informé, je pense a Ramana Marashi ou Nisargadatta ou Sidarameshwar.

    4. Les renaissances sont justes de visions mentales, elles appartiennent au corps-mental, moi je ne m'interesse plus qu 'a la source, la conscience universelle. Je n'ai plus rien a apprendre du monde mental dans lequel tu es encore piégé

    RépondreSupprimer
  14. tu es trop vulgaire pour moi, ta vulgarité est profonde, la mienne est juste superificielle , tu ignores tout de la conscience universelle c'est ca la vraie vulgarité préférant te vautrer tel un cochon dans la fange de tes réincarnations putrides, je te laisse pour de bon , d'autres disciples du zen, des chercheurs sinceres, des esprits libres eux, attendent mon enseignement Suprême !

    J'èspère que ton maitre, Dogen pourra t'éclairer un peu plus mais j'en doutes, ses connaissances me semblent très limités, mais sur un malentendu ca peut marcher....

    ABRAXAS FILS DU DRAGON

    RépondreSupprimer
  15. 1. Alors un âne heureux de porter ce qu'il porte.

    2. Je ne connais aucun maître zen qui ne parle pas du samsara

    Roland Rech : "ceux qui ne croient pas au fait que notre vie s’inclue dans ce cycle et se déroule dans trois périodes : la vie présente, la vie future et les vies à venir, ne sont pas prêts à entrer dans la voie du zen."

    3. Qu'est-ce qui répond Ramana quand on lui pose la question :
    Q-Ne devrais-je pas tenter d'échapper à la renaissance?
    M-Oui
    "Certains, comme Ramana Maharshi, demandent, non pas à ne point croire en la réincarnation (puisque tous les courants hindous cherchent la délivrance du cycle des réincarnations), mais de ne pas croire qu'un ego individuel quelconque puisse renaître après la mort (l'âme n'étant pas le moi, la personnalité, le mental, etc.)"

    Nisargadatta : "En fait tout n’est que la seule transformation des cinq éléments, vous pouvez vous amusez à l’appeler renaissance !"

    Sidarameshwar: "Si vous ne le faites pas, vous continuez votre pèlerinage sans fin à travers nombre de naissances et de morts"
    http://unpeudetao.unblog.fr/le-soi-siddharameshwar-maharaj/

    4. C'est curieux : tu parles du "corps-mental" puis par un tour de passe-passe que je ne m'explique pas le "corps" disparait et devient "le monde mental" dans lequel je suis censé être piégé.

    L'esprit ou le mental n'existe pas indépendamment du corps. Ce n'est pas mon mental qui fait zazen c'est bien mon corps esprit. Tu ne trouveras jamais la source si tu sous-estime l'importance de ton corps dans la pratique.

    RépondreSupprimer
  16. Réponses
    1. 1. ca me rappelle cette hsitoire zen du moine qui porte la fille sur son dos, tu es pareil tu n'arrives pas a l'oublier...c'est la preuve que tu es encore un disciple et désolé mais Reich n'est pas au niveau des grands maitres zen...

      2. ils en parlent parce que c'est dans la tradition, on peut aussi parler de la drogue, du végétarianisme mais c'est secondaire aussi.

      3. Ramana adaptait son discours en fonction du niveau des interlocuteurs, j'aurais répondu la même chose....tout le monde ne peut pas comprendre que seule la conscience universelle est importante...Ramana, lui meme n'etait plus concerné par la reincarnation car il n'etait plus le corps-mental
      Nisargadatta se moque de la reincarnation dans ta citation , il dit les gens peuvent s'amuser avec
      ca...c'est juste pour un melange des 5 elements, le corps est juste de la bouffe pour lui si tu le connais un peu.

      4. le corps et le mental appartiennent au monde mental, le monde Mental selon moi et tout ce qui peut etre vu et pas simplement la voix dans la tête mais on peut aussi dire que le Mental ce sont tous des phénomènes de la conscience universelle.

      5. le corps fonctionne avec le mental oui mais la pratique de zazen ne sert a rien dans mon cas, je suis deja par nature la conscience universelle, je suis la Source, je n'ai nesoin d'aucune pratique même si c'est moi qui suis a l'origine de toutes les pratiques, ellessont la pour aider les hommes qui en ont besoin.

      j'ai assez parlé , le cadeau que je t'ai fait est inestimable, j'ai posé les yeux sur toi , ta prochaine reincarnation sera meilleur...je vois pas comment ca pourrait etre pire en fait.

      bonne route quand même...

      Supprimer
    2. 1. Tu oublies la vacuité, c'est ce qui fait que mon fardeau n'est pas lourd à porter. Je te rappelle que le bouddha récuse l'idée de réincarnation parce que comme nous n'avons pas d'âmes, de substances, il n'y a donc personne qui se réincarne. Néanmoins il y a un lien de causalité karmique entre deux naissances c'est pourquoi on parle de renaissances.

      Tu dis que Rech n'est pas au niveau... je peux dire la même chose de Nisargadatta qui ne se souvient pas de ses vies antérieures. C'est un petit joueur.

      2. Oui et non. D'un côté la question de la vie et de la mort est la grande affaire et c'est ce qui généralement poussent les gens sur la voie.
      D'un autre, par la méditation il est possible d'acquérir des pouvoirs magiques dont celui qui consiste à être capable de se souvenir de ses vies antérieures. Et là oui, je suis d'accord c'est très secondaire et ça n'a pas grand intérêt. Il est vivement conseillé de ne pas trop donner d'importance à ces pouvoirs de manière à se concentrer davantage sur la vie quotidienne et sur le fait d'aider les autres.

      4. Sans corps pas de cerveau, pas des cerveau pas de monde mental. Les plantes n'ont pas de cerveau, elles n'ont pas de monde mental et pourtant elles existent.

      5. Tu t'illusionnes. Si tu étais si sûr de tes âneries tu ne perdrais pas ton temps à discuter avec moi.

      6. A te lire, j'ai une vague idée du comment ma prochaine renaissance pourrait être pire.

      Salut.

      Supprimer
    3. 1. la vie est quand même un fardeau selon tes propos...

      Les vies antérieurs ne concernent pas Nisargadatta...

      2. Tu es la pour comprendre ce que tu es , c'est pour ca que la conscience universelle a crée ton moi.

      5. je discute par divertissement , la conscience universelle a crée l'etat de veille pour se divertir



      Supprimer
    4. 1. C'est la première des nobles vérités du Bouddha : tout ce qui nait, vie, tombe malade et meurt souffre (le samsara). La 4éme c'est la voie vers l'extinction de la souffrance (le nirvana). Le Bodhisattva qui a pigé ce qu'est la voie replonge avec joie dans le cycle des renaissances. Ce n'est plus pour lui un fardeau. Pour lui, le nirvana est au cœur du samsara.

      2. Et une fois que t'as compris tu fais quoi? Tu joues aux mots croisés?

      5. Elle est bien futile ta conscience universelle (et indigente).

      Supprimer
    5. oui la conscience universelle aime les futilités car elle a crée ta miserable personne, le nain dogen, le bouddha lui meme et l'univers entier ! faire zazen revient donc a jouer aux mots croises je te signale puisque tout le boulot a deja ete fait...zazen est juste une pratique de riche bobo qui equivaut a aller se bourrer la gueule au bar

      Supprimer
    6. Non, nous on a que les jambes de croisées. La méditation est sans objet. Ouais c'est ça... sans alcool et donc sans gueule de bois.

      Supprimer
    7. que tu crois, durant zazen vous observez les phénomènes de votre conscience ou vous pensez a pleins de choses !

      vous n'etes pas différents des alcooliques au bar...

      Supprimer
    8. Face au mur on observe aussi l'absence de phénomène. Parfois on pense à pleins de chose et parfois on ne pense à rien.

      Nous ne sommes pas différents, si tu y tiens, puisque nous sommes un avec tout ce qui est, sans que cela passe nécessairement ni par le langage ni par la conscience. Nous sommes assis ensemble.

      Supprimer
    9. assis ensemble comme les moutons dans l'enclos ?

      Supprimer
    10. plutôt comme des galets sur la plage. Immobile, silencieux et droit.

      Supprimer
    11. comme des petits objets de déco inanimés donc ....donc rien a voir avec la conscience universelle, Intelligence supra cosmique , source de toute choses sur las terre comme au ciel !

      Supprimer
    12. j'ai toujours dit que tu était moins qu'un chien qui erre dans le désert et un caillou te défini tres bien tu viens enfin de le confirmer, c'est bien tu progresses !

      Supprimer
    13. blablabla. Elle doit drôlement s'ennuyer la cs U

      Supprimer
  17. ps : la pratique de zazen est un obstacle a la libération, vous les moines zen n'etes que des lubriques , des vaniteux de votre corps, des nombrilistes et tu finiras plus materialistes que les materialistes ignorant de la conscience universelle a l'origine de la matiere....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'importe quoi peut être un obstacle à la libération, même zazen. C'est pourquoi nous ne devons pas nous attacher à zazen.
      Ta croyance aveugle et bornée à la conscience universelle peut également être un obstacle à ta libération.

      Nous ne sommes ni matérialistes ni spiritualistes puisque nous posons un lien entre les phénomènes (la matière) et la vacuité (l'absence de matière).

      Supprimer
    2. Si tu te crois prisonnier tu vas chercher la libération et par projection tu crois que tous les autres doivent aussi se libérer. Arretes de croire que tu dois te libérer et tu n'auras plus besoin de libération. Tout est une question de croyances, comme je te l'ai dit tu as inventé ta prison et tu cherches maintenant a te libérer... tu es ridicule et dogen et le bouddhisme ont contaminé ton esprit avec leurs théories fumeuses !

      Supprimer
    3. C'est toi qui parle de libération. Je ne fais que reprendre tes propres mots.

      La libération concerne la sortie du cycle des naissances. Y croire ou ne pas y croire ne change pas grand chose. C'est seulement la pratique de la voie qui est déterminante. C'est le corps qui pratique et l'esprit ne fait que suivre ce corps puisqu'ils ne font qu'un. Les croyances sont secondaires.

      Je t'ai déjà dit que je n'avais pas peur du ridicule.

      Dogen et le bouddhisme ont d'abord contaminé mon corps grâce à zazen et je leur en suis infiniment reconnaissant. Je ferais trois sampaï ce soir au Dojo, en respirant les douces odeurs cancérigènes de l'encens.

      Supprimer
    4. c'est ca, va tourner autour de l'encens comme un fanatique religieux !

      Supprimer
    5. ta pratique humaine ne fera que renforcer l'humanité en toi, faut savoir ce que tu veux : faire du social ou t'élever au dessus des hommes vers le surhomme, vers la conscience universelle

      Supprimer
    6. Il n'est pas question de s'élever au dessus des hommes mais de surmonter son humanité en faisant aussi du social.

      Nietzsche :

      Le surhomme est le sens de la terre. Que votre volonté dise : que le surhumain soit le sens de la terre !
      Je vous en conjure, mes frères, restez fidèles à la terre et ne croyez pas ceux qui vous parlent d’espérances supraterrestres ! Ce sont des empoisonneurs qu’ils le sachent ou non ».

      Tu t'empoisonnes avec ta conscience universelle. Je te la laisse.

      Le « sens de la terre », c’est la seule réalité désormais admise

      "Si le surhomme est fondamentalement créateur c’est d’abord parce qu’il a compris qu’il n’était point besoin d’attendre le trépas pour devenir autre que soi ; c’est dès à présent, et exclusivement en ce lieu que se joue la possibilité de se dépasser, et donc de créer. La croyance aux arrière-mondes constitue sans doute le plus formidable moyen d’inhibition de toute affirmation singulière de soi par l’acte créateur, l’homme repus de lui-même attendant patiemment et sagement que survienne son arrachement à un monde où il croit n’avoir rien à réaliser"

      "Qu’est-ce donc que le surhomme ? Il est celui qui, sans cesse, est capable d’aller au-delà de ce qu’il est, celui qui, jamais, ne se contente de ce qu’il est qui, jamais, ne saurait jouir de sa plate humanité par un humanisme béat." http://www.espritdavant.com/DetailElement.aspx?numStructure=79255&numElement=111596

      Om Gate, gate, paragate, parasaṃgate, Bodhi

      (Allé, Allé, Allé au-delà, Allé complètement au-delà, Éveil,)

      Supprimer
    7. la conscience universelle n'est pas quelque chose de supraterrestre , un arrière monde, c'est soi même mais toi même est bien la derniere chose qui t'interesse, tu préféres avec les cochons te rouler dans la fange avec Dogen ou la folie avec Nietzsche...


      Supprimer
    8. Faire zazen c'est s'étudier soi-même et c'est également s'oublier soi-même. Je n'ai pas de préférence.

      Elle est terrestre la conscience universelle? Elle prépare le thé et fait la vaisselle?

      Supprimer
  18. pourquoi veux tu t'oublier et t'étudier ?

    la Cs Universelle est partout, tu crois que le thé pousse comme ca ? ou que ton corps qui fait la vaisselle fonctionne par l'opération du saint esprit ? tu crois surement qu'une baguette de pain se fabrique tout seul...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et l'orage dans le ciel c'est quand la conscience universelle, elle est pas contente... ahahahah
      Heureux les simples d'esprit...

      Supprimer
    2. la Cs U a crée les orages pour que tu puisses avoir de l'eau a boire pauvre gland

      Supprimer
    3. on dirait bien que tu n'as pas encore compris que tout est lié ...AHAHAHHA!!!

      amateur du Zen !

      Supprimer
    4. Tout est lié plus ou moins.

      La baguette est davantage lié au boulanger, au blé, à la terre qu'à la Cs U. La Cs U est une hypothèse dont on peut facilement faire l'économie. C'est plus difficile avec le blé.

      Supprimer
  19. la vacuité n'est pas un terme très adapté, la vacuité qui peut etre percu ne peut etre la conscience universelle, de plus je parle de cs universelle car il s'agit d'une Intelligence avant tout. l'univers est le produit d'une intelligence qui depasse l'imagination...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc tu ne perçois pas la conscience universelle? Et tu viens me faire suer sur mon blog... pffff

      Supprimer
    2. une bonne remarque enfin !

      non on ne peut pas percevoir la Cs U , ce n'est pas un objet de perception ou pour le dire clairement : je ne suis pas un objet de perception, je suis donc même au dela la vacuité qui peut être percu comme le sommeil profond par exemple. La Cs U n'est pas un phénomène perceptible , ce n'est pas ce qui peut etre vu mais Cela qui voit ...

      Supprimer
    3. Cela m'étonnerait que le type qui tape ces mots sur son clavier soit invisible...

      Va raconter ça à d'autres. Franchement tes histoires de Cs U ne m'intéressent pas.

      Supprimer
    4. évidemment le type qui tape les mots est visible mais Cela qui lui " dicte " les mots est invisible !

      Supprimer
    5. c'est un peu compliqué pòur un esprit encore trop cartésien comme le tien mais j'utilise un corps humain pour interagir avec toi je te signale, ce corps-mental est un instrument ...

      Supprimer
    6. Ah tu es possédé alors... Je suis désolé mais les désenvoutements ne sont pas ma spécialité.

      pour un désenvoutement en ligne tu peux aller là:
      http://www.envoutement.com/desenvoutement.html

      Supprimer
    7. comment la conscience universelle pourrait elle parler si elle n'avait pas de voix ? comment pourrait elle bouger si elle n'avait pas de corps ? allez je te laisse tu as encore un long chemin devant toi

      Supprimer
    8. Le Jihadiste qui pense être le bras armé d'Allah pense-t-il pour autant que celui-ci est à ce point manchot?

      La Cs U a-t-elle vraiment besoin de toi pour dire tant d'inepties?

      Supprimer
  20. Tu es mal placé pour parler du Surhomme et Nietzsche aussi qui est mort fou je te signale et puisqu'il te faut des réferences livresques pour attirer ton attention humaine trop humaine cherche le passage dans le Zangzi ou il est question du surhomme, passage qui date de 2000 ans avant Nietzsche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si tu remonte encore dans l'évolution, - 4000, tu tombe sur l'homo sapiens qui ressemble beaucoup au singe... l'antériorité est rarement un signe de supériorité.

      Supprimer
    2. comme dogen et le bouddha donc ?

      La vie et l'intelligence est seulement dans le présent !

      Supprimer
    3. qui inclut le passé et le futur.

      Supprimer
    4. le passé et le futur n'existe pas ...il n'y a toujours eu que le présent

      Supprimer
    5. le présent est vivant , il bouge continuellement, toi tu veux une photo de lui, tu veux le saisir et bien quand tu photographies quelqu'un c'est juste une image fixe, une chose morte. T'inquietes pas, laisses le présent insaisissable , de toute facon il est la tout le temps, il ne va pas partir...

      Supprimer
  21. Néammoins les taoistes célèbres étaient bien supérieursa ton Dogen ou a Nietzsche, eux savaientse détacher des futilités spirituels que tu vantes et qui polluent internet et jouissaient tranquillement duclame de la Nature que la société moderne est en train de détruire au nom de la supériorité que tu prône comme un Ane....



    A l'heure qu'il est les foudres du Tao vont probablement s'abattrent sur ta vile carcasse de moinillon, prépares toi au pire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que tu racontes? Je ne prône aucune supériorité.
      Dire que ce qui est antérieur n'est pas supérieur ne veut pas dire que ce qui est postérieur est supérieur.

      Rien n'est supérieur à rien.

      Pfff.

      Supprimer
    2. sauf moi qui suis supérieur a tout !

      Supprimer
    3. Pfff. Tu parles d'un sage...

      Supprimer
  22. le soi crée le monde et peut exister sans le monde alors que le monde ne peut exister sans le soi...il est donc superieur a tout !

    arretes de me parler de sagesse ca me casse les oreilles, si tu veux un sage va voir le Bouddha ... LOOL !!

    RépondreSupprimer
  23. la conscience universelle a crée des milliers de petits sages de tous styles et dans touteslea langues pour les gens en manque de tendresse, tu aurais du me dire que tu voulais juste un petit sage a toi...moi je parle de choses pour les grands pas pour les gosses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a en effet des milliers de petits sages comme toi qui profèrent à n'en plus finir les mêmes âneries:
      http://www.conscienceuniverselle.fr/
      ou va voir Bernard (http://messages.terrenouvelle.ca/conscience-dans-la-conscience-universelle/) qui est un livre ouvert
      à la grandeur de ton Cœur. Va recevoir ici, maintenant,
      tout son Amour. Ou bien encore va vibrer avec http://www.reiver.fr/la-conscience-universelle/

      Tu n'es, pas plus que Bernard (qui est un livre ouvert...) le sage que je cherche. Désolé!

      Ici, tu t'es trompé d'adresse. Mon blog est le seul à avoir pour thématique la prédication de la loi faites par les êtres inanimés. Rien à voir avec les sornettes sur la Cs U que tu trouves à foison sur tous ces sites à deux balles.

      Par conséquent, si tu pouvais arrêter de polluer mon blog avec tes âneries, ça m'arrangerait.

      Supprimer
  24. y'a aussi si tu veux
    https://www.youtube.com/watch?v=VM_XDjBPfAY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui là, je te le laisse également.

      Si tu veux t'élever spirituellement tout en restant ancrer sur la terre, je te conseille plutôt:
      https://ant-zen.bandcamp.com/track/down-to-earth

      Supprimer
    2. ca m'a cassé les oreilles ton tambour , ecoutes de la vraie musique
      https://www.youtube.com/watch?v=X2WH8mHJnhM

      Supprimer
    3. C'est horrible... j'ai été obligé de me laver les oreilles avec
      https://www.youtube.com/watch?v=d_GWPDMv6sE

      Supprimer
  25. les etres inanimés , ok les morts quoi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ce sont les êtres dépourvus d'émotions comme les herbes et les cailloux, les rivières et les montagnes.

      La mort n'est qu'un moment transitoire (bardo) soit tu sors du cycle des renaissances soit tu t'engages dans l'un des six états d'existence en fonction de tes actes passés.

      le monde des dieux ou des êtres célestes
      le monde des demi-dieux belliqueux
      le monde des être humains
      le monde des animaux
      le monde des faméliques
      le monde des enfers.

      Dans ma tradition, on peut transmigrer pendant zazen, dans ces différents états, de manière très temporaire.

      Les vivants qui ont des émotions et les morts font partie des être animés.

      Supprimer
    2. et le monde des bisounours ?

      Supprimer
    3. excuses moi de détruire tes reves mais le monde des humains ou on baise est encore lemeilleur !

      Supprimer
    4. Excuse moi de détruire les tiens mais le monde des bisounours n'existe pas.

      Tu devrais essayer le tantrisme, mais faut savoir se retenir. Pour toi, c'est pas gagné.

      Supprimer
  26. tu veux dire que les cailloux ecrivent des livres qui parlent de dogen ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Les cailloux ne sont que des cailloux. Ils n'ont pas d'esprit, Ils ne pensent pas. Ils ont un cœur, le cœur des choses, qui est insaisissable.

      Si malgré tout ils enseignent le dharma c'est parce que le dharma peut se résumer à un seul son. Quand on entend ce son cela produit le satori qui est une sorte d'eurêka. Mais c'est tout le contraire d'une compréhension intellectuelle et discursive, même si lorsque ça arrive cela permet de mieux comprendre Dogen et la pensée bouddhiste.

      Toutes les histoires d'éveil des maitres ont été consignés dans des livres.

      On a notamment l'histoire d'un moine qui lisait beaucoup de livre et qui pensait avoir une excellente compréhension de la philosophie bouddhiste. Mais son maître n'arrêtait pas de lui dire qu'il s’illusionnait sur sa compréhension des textes. Véxé et déçu il quitta le monastère. Il brula tout ses livres et ne s'occupa plus de philosophie bouddhiste. Un jour, en balayant, un caillou vint frapper un bambou. A ce son il s'éveilla. Il retourna voir son maître et là son maître comprit qu'il avait enfin comprit.

      Quand Dogen parle de caillou c'est fortement probable que c'est de ce caillou qu'il parle. Surtout quand c'est dans l'énumération, mur, caillou, rivière. Le mur c'est le mur devant lequel méditait Bodhidharma, le caillou c'est celui qui frappe le bambou et les rivières, c'est le son du torrent dont parle maître Sotoba.

      Je pense, mais peut-être que je me trompe, que la compréhension dont il s'agit c'est une compréhension de ce qu'est la vacuité.

      Sans cette compréhension de la vacuité, on ne peut rien comprendre ni à Dogen, ni au bouddhisme"

      En même temps ce n'est pourtant pas très compliqué, c'est comprendre en même temps que les phénomènes sont réels, ils existent et en même temps ils sont vides de substance, ils ne sont que ce qu'ils sont et rien de plus.

      Même si un caillou n'est rien de plus qu'un caillou, il faut quand même en prendre soin, car il recèle en lui-même toute l'histoire de la planète, passée, présente et avenir.

      Supprimer
    2. tu recommences avec tes il faut...il faut ceci , il faut cela, on doit ceci on doit cela...ce moine a juste laissé son esprit en paix ce que tu es incapable de faire. Ce qui doit arriver arrivera, ce qui ne doit pas arriver n'arrivera pas, il n'y a rien que tu puisses faire....la conscience universelle decide de tout, pourquoi veux tu autre chose que ce que tu as deja ? !

      Supprimer
    3. Non. Tant que tu n'est pas éveillé, tout ce passe comme dans un rêve, ce qui doit arriver arrivera, il n'y a rien à faire.

      Quand tu t'éveilles, tu es au pied du mur et tu prends conscience de l'immensité de ce qu'il y a à faire ainsi que de l'importance de la pratique dont fait partie zazen. Tu prends conscience que tu n'es pas grand chose mais que tu as du potentiel. Ce potentiel donne confiance. Une confiance qui est de l'ordre de la foi. Tu as l'esprit en paix mais ce qui doit être fait reste à faire et peu importe qui fait (Zazen, le tao, la conscience universelle, Dieu). Ce n'est plus l'ego qui fait. Tu ne peux en tirer le moindre orgueil, car tu sais que fondamentalement personne n'aide personne mais qu'il faut le faire quand même.

      Croire qu'il n'y a rien à faire c'est prendre le poil que tu as dans la main pour la conscience universelle. C'est croire que tu es éveillé alors que tu ne l'es pas.

      Supprimer
    4. L'IMMENSITE DE CE QU'IL Y A A FAIRE TU DIS ? VAS Y EXPLIQUES MOI JE SUIS CURIEUX DE SAVOIR ...SURTOUT QUE TOI TAS PAS L'AIR DE BRANLER GRAND CHOSE TES TOUT LE TEMPS SUR TON BLOG EN TRAIN DE ME REPONDRE, MOI C'EST NORMAL J'EN BRANLE LEMOINS POSSIBLE C'EST MA PHILO MAIS TOI T'ES SURBOOKE A RIEN FOUTRE ON DIRAIT BIEN !!!

      Supprimer
    5. Pratiquer la voie, l'octuple sentier ( parole juste, action juste, moyen de subsistance juste, effort, attention, concentration compréhension juste, pensée juste) et les paramita (générosité, honnêteté, tolérance, courage, méditation, sagesse, éloquence, bienveillance...)

      T’inquiète, je bosse en même temps... Moyen de subsistance juste.
      Pis c'est pas la peine d'aller à l'autre bout du monde pour faire dans l'humanitaire... La preuve je te répond.

      Supprimer
  27. ton eveil donne pas envie, je prefère continuer a dormir alors ...quand l'etat de veille est la le miracle de " je suis " est la, ton zazen ou autre chose est secondaire et devient juste un passe temps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. libres a toi de porter comme un ane la responsabilité des choses mais nous autres les eveillés sommes au dela des choses a faire ou a ne pas faire, nous faisons ce que bon nous semble,personne ne nous dicte quoique ce soit et on emmerde ton zazen royalement et franchement on adore dormir donc tu l'as dans le cul ettu peux aller precher ta secte sur un autre forum et me laisser ce site internet ou l'enseigne le plus pur joyau de la vie ! tires toi si t'es pas content !!!

      Supprimer
    2. Selon ton eveil si je te lis bien tu t'apercois que tu n'es pas grand chose...c'est nul ton eveil excuses moi, selon le mien je m'apercois que je suis DIEU ! tu vois la différence entre ton eveil et le mien ? tu veux un dessin ou ta cervelle de piaf peut comprendre parce que tu cites beaucoup les autres mais quand il s'agit de reflechir par toi meme et de voir le monde par toi meme y'a personne !

      Supprimer
    3. Ben ouais du point de vue de l'égo, l'éveil ça fait pas envie.

      La tradition rapporte que certains disciples seraient mort d’effroi à l'écoute de l'enseignement du Bouddha Sakyamuni.

      Il n'y a de place que pour le silence de Dieu sur mon blog. Tu ferais bien de baisser d'un ton.

      Supprimer
    4. moi je serais surement mort d'ennui en l'écoutant, il avait un balai dans le cul comme toi

      Mon eveil est sur mesure, je me suis fait un eveil a ma taille, maintenant que je suis dieu les homme sont tous des merdes, j'en avait toujours rêvé, j'amais aimé les hommes...

      La prochaine etape ,la fin du monde....

      C'est moi dieu pauv gland , c'est moi qui dit quand y'a silence et ton forum je le prend et leretourne a partir de maintenant c'est le mien ducon ! etsi t'espas content tu te tires !!!

      Supprimer
    5. T'es même pas cap. Vas-y. Prends-le. Dieu de pacotille.

      Supprimer
    6. bon je te laisse, mais essayes de voir au dela du bout de ton nez....

      Supprimer