Promenade matinale après zazen - 16 août 2016.

Je n'ai pas beaucoup de blagues à raconter. Il faut dire que les journées silences sont peu propices aux plaisanteries.

Nous aurons quand même eu le droit plusieurs fois à la sonnerie de l'alarme à incendie notamment pendant zazen. Inutile de dire que personne n'a bougé. Ma voisine de zafu  a quand même sursauté puis elle a fait gassho. L'alarme a également sonné pendant un teisho qui portait sur la parabole de la maison en feu dans le sutra du lotus. Là encore personne n'a bougé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire